Financez votre formation

Vous êtes salariés ? Deux possibilités s'ouvrent à vous: le CPF ou le CPF de transition professionnelle

Qu’est-ce que le CPF ?

Le CPF est intégré à votre Compte Personnel d'Activité (CPA). Ce compte est personnel. Il appartient donc au titulaire du compte de l’activer en allant sur le site suivant : www.moncompteformation.gouv.fr.

Pour le CPA, voir www.moncompteactivite.gouv.fr  

Le CPF devient centralisé, fixe les objectifs et fédère les financements. Les droits inscrits sur ce compte sont attachés à la personne et non à l’entreprise ou à l’employeur. Ils restent donc acquis en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi de son bénéficiaire.

 

 Actions éligibles

Depuis le 1er janvier 2019, les listes de formations éligibles sont supprimées. Sont désormais éligibles les formations sanctionnées par une certification enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) …  ce qui est le cas de la formation d’assistant(e) juridique délivrée par l’IJA.

 

LE CPF de Transition Professionnelle : il remplace l'ancien CIF et est destiné à permettre de changer de métier ou de profession dans le cadre d'un projet de transition professionnelle. 

Le salarié peut bénéficier d'un financement octroyé par une Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale (CPIR) au vu de son projet. Jusqu'à décembre 2019, c'est le Fongecif qui assure l'examen des projets et leur financement.

Le salarié a droit à un congé de transition professionnelle lorsqu'il suit cette action de formation en tout ou partie durant son temps de travail.