Rentrée 2020 : Pourquoi faut-il privilégier les formations à distance et le Blended Learning ?

Alors que le gouvernement souhaite que la rentrée scolaire 2020-2021 se passe dans les conditions les plus normales possible, la crainte d’une seconde vague est de plus en plus justifiée au vu des derniers chiffres portant sur l’évolution de la propagation du coronavirus. 

 

Si la reprise de l’enseignement en présentiel est maintenue à la rentrée scolaire de septembre prochain, il nécessite cependant la mise en place de gestes barrières et le respect d’un protocole sanitaire contraignant, pouvant empiéter sur le temps d’apprentissage des étudiants. 

 

Aujourd’hui plus que jamais, la formation à distance et le Blended Learning permettent de se former grâce aux nouvelles technologies ainsi qu’à l’implication des intervenants et de l’ensemble des équipes pédagogiques tout en limitant les déplacements et donc la propagation du virus. 

 

Enseignement à distance et Blended Learning, quelles différences ?

 

  • La formation à distance, également appelée e-learning, est une forme d'enseignement qui s'adresse à un public large et touche des domaines variés. Il ne se dispense pas dans un établissement scolaire et se déroule sans la présence physique d'un professeur.

 

  • Le Blended Learning également appelé formation mixte consiste à intégrer dans un même parcours de formation, de l’enseignement à distance, des outils numériques et des sessions de formation en salle de classe traditionnelle. 

 

Les atouts de la formation à distance et en semi-présentiel 

 

La formation à distance permet d’étudier à son rythme, dans un environnement agréable que vous aurez choisi. Que vous préfériez travailler à la maison, à la bibliothèque ou dans un espace de co-working, la FAD s’adapte à vos besoins. Grâce à cette souplesse, il est désormais possible de cumuler travail, vie de famille et formation. Cette flexibilité permet aussi de suivre une reconversion professionnelle. 

 

L’institut Juridique d’Aquitaine a déjà pris le tournant de l’enseignement à distance depuis plusieurs années et bénéficie désormais d’une solide expérience dans la formation par correspondance ainsi qu’en semi-présentiel. En effet, l’IJA a su développer au fil des années des outils de plus en plus efficaces pour proposer à ses stagiaires des formations aussi complètes que celles d’établissements proposant des formations 100% en présentiel.

Au-delà de pallier les contraintes de temps et d’espace, le e-learning permet en cette période de crise de fournir aux stagiaires une formation d’assistante juridique complète, leur offrant la possibilité d’apprendre un vrai métier sans avoir à se déplacer (ou très peu). 

 

Les équipes pédagogiques de l’IJA maîtrisent les outils digitaux de la formation et déjà plusieurs promotions ont vu de jeunes diplômés de l’enseignement à distance réussir leur cursus, obtenir leur certification et trouver un poste d’assistant.e juridique dans un cabinet. 

 

Un suivi individuel et personnalisé 

 

L’organisation pédagogique de la formation à distance et du Blended Learning permet d’accorder davantage de temps au stagiaire, l’enseignement permet ainsi  de captiver les apprenants grâce à des contenus interactifs adaptés au format à distance.

 

Créer du lien grâce à l’utilisation d’outils adaptés 

 

Outre la volonté de se former pour acquérir de nouvelles compétences dans le domaine juridique, l’IJA encourage les interactions entre les stagiaires afin de créer une bonne ambiance de travail, permettant la collaboration et l’entraide mutuelle des apprenants. 

 

En ce sens, l’IJA a mis en place plusieurs outils pour faciliter les échanges entre les stagiaires comme sa plateforme de formation en ligne avec l’outil Zoom permettant de re-créer une salle de cours en ligne ou bien le Cercle IJA, dont le but est de mettre en relation les diplômés de l’IJA et les recruteurs du secteur juridique. 

 

Sources : www.service-public.fr

 

Crédits photos : 

fizkes via stock.adobe.com