Reconversion : pouvez-vous profiter du Projet de transition professionnelle ?

Le Projet de transition professionnelle (PTP) est une forme particulière de mobilisation du Compte personnel de formation (CPF), permettant aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet.

 

Il remplace l’ancien Congé individuel de formation (CIF) supprimé le 1er janvier 2019. 

 

À qui s’adresse le Projet de Transition Professionnelle ?

 

  • Aux salariés du secteur privé sous contrat CDI, CDD, ainsi qu’aux intérimaires et aux intermittents, sous certaines conditions.

 

Ce dispositif permet la prise en charge du coût de la formation et le maintien d’une rémunération pendant la durée de la formation.

 

Comment bénéficier du projet de transition professionnelle ? 

 

Pour pouvoir bénéficier d’un projet de transition professionnelle, le salarié doit justifier d’une ancienneté d’au moins deux ans, consécutifs ou non, dont un an dans l’entreprise, et ce, quelle que soit la nature des contrats de travail successifs. Toutefois, cette condition d’ancienneté n’est pas exigée pour les salariés en situation de handicap ni pour les personnes ayant changé d’emploi à la suite d’un licenciement économique ou pour inaptitude, et qui n’ont pas suivi de formation entre leur licenciement et leur nouvel emploi.

 

La loi permet également aux salariés démissionnaires de profiter de ce projet de transition professionnelle et même de bénéficier de l’assurance chômage, sous certaines conditions.

 

Quelles sont les démarches à accomplir ?

 

Si vous êtes salarié, vous devez tout d’abord obtenir l’aval de votre employeur avant d’engager un projet de transition professionnelle . Demandez lui une autorisation d’absence, par écrit de préférence et par courrier recommandé.  

 

  • Pour un projet de formation dont la durée est inférieure à 6 mois ou à temps partiel, votre autorisation est à obtenir au moins 60 jours avant la date de début de la formation.

 

  • Pour un projet de formation dont la durée est supérieure à 6 mois, votre demande doit avoir lieu au moins 120 jours avant la date de début de la formation.

 

Si votre employeur accepte votre demande de PTP, il devra remplir un formulaire de demande de financement. Votre employeur ne peut refuser votre demande si les conditions d’ancienneté ainsi que la procédure sont respectées. Par contre, il peut demander un report de 9 mois tout au plus et sous certaines conditions.

Si vous êtes intéressé par ce dispositif et souhaitez obtenir plus d’informations, vous pouvez contacter l’IJA via notre site internet ou sur les réseaux sociaux, nous répondrons à toutes vos interrogations au sujet de votre projet de formation. 

 

Sources :

 

www.moncompteformation.gouv.fr

travail-emploi.gouv.fr

 

Crédits photo : 

Gaelfphoto via stock.adobe.com