Le métier d’assistant(e) juridique à la loupe

L’assistant(e) juridique effectue les missions de secrétariat pour le compte d’un cabinet d'avocat, un notaire, une équipe de juriste d'entreprise ou bien un huissier. 

 

Comment devenir Assistant(e) juridique ? Retrouvez dans notre article les spécificités de ce métier, les compétences qu’il mobilise et l’intérêt de suivre une formation d’assistant(e) juridique auprès de l’IJA. 

 

Un(e) assistant(e) indispensable 

 

Maîtrisant le domaine juridique, l’assistant(e) juridique doit être doté(e) d’une bonne expression orale et écrite. Il ou elle maîtrisera les outils de la bureautique ainsi que les bases de données. En plus d’une orthographe irréprochable, l’assistante(e) juridique doit faire preuve d’ organisation, de méthode et d’une excellente présentation.

 

Un poste polyvalent 

 

Chaque jour, lassistant(e) juridique effectue des tâches de secrétariat classique, accueille les clients et tient le planning des rendez-vous et des audiences dun, voire de plusieurs associés. Il/ elle prépare les dossiers, les classe et suit la procédure.

 

Il/elle peut être amené(e) à exercer auprès de tous les professionnels du droit. Il/elle peut également travailler dans les services juridiques des entreprises, des banques, des sociétés d'assurance ainsi que dans les collectivités territoriales…

 

Des qualités professionnelles et humaines 

 

Un(e) assistant(e) juridique doit avoir un bon sens du relationnel et être diplomate. En effet, il/elle est le premier interlocuteur des clients. Aussi, il/elle doit être doté(e) d’une grande capacité d’écoute et d’une discrétion à toute épreuve. 

 

Dans l’exercice de son métier, il/elle peut est tenu(e) au secret professionnel au même titre que les auxiliaires de justice quil/elle assiste.

 

Des compétences fortement recherchées dans les cabinets juridiques 

 

Grâce à sa spécialisation et à l’ensemble de ses compétences en secrétariat, langage juridique et procédures, l’assistant(e) juridique est très recherché(e) par les cabinets d’avocats, études d'huissiers et de notaires qui cherchent à recruter. 

 

Ainsi, la formation dassistant(e) juridique, créée par l'Institut Juridique d'Aquitaine pour répondre aux besoins des professionnels, assure un enseignement en parfaite adéquation avec les offres du marché.

 

De plus, lIJA a créé sa propre plateforme Le Cercle IJA, mettant en relation les diplômés de l’Institut et les professionnels en recherche dassistant(e.s) juridiques qualifié(e.s).

 

Un métier à forte employabilité

Une insertion professionnelle rapide pour les diplômés de l’IJA 

Les personnes ayant obtenu leur diplôme d’assistant(e) juridique auprès de l’Institut Juridique d’Aquitaine (reconnu RNCP niveau V, soit bac +2) sont très rapidement recrutées dans des cabinets. En effet, plus de 79% (validé CNCP) d’entre elles trouvent un travail dans les 4 mois qui suivent l’obtention de la certification.

 

Une fois en poste, les diplômé(es) de l’IJA peuvent poursuivent leur évolution professionnelle au titre de la formation continue, notamment via l'ENADEP (Ecole nationale de droit et de procédure pour le personnel des avocats) ou encore l'ENP (Ecole nationale de Procédure, personnel des études d'huissiers).

 

Crédits photo : kenchiro168 sur stock.adobe.com/