Des compétences recherchées 

Un(e) assistant(e) « incontournable » 

Maîtrisant les mécanismes et le langage juridiques, il/elle est un(e) intermédiaire privilégié(e) entre les clients et les auxiliaires de justice : avocats, notaires,  huissiers.

Il / elle peut également être un atout au sein du service juridique et contentieux d’une entreprise, d’une agence immobilière ou d’un cabinet d’assurances.

Des attributions complexes. 

Chaque jour l’assistant(e) juridique effectue des tâches de secrétariat classique, accueille les clients et tient le planning des rendez-vous et des audiences d’un, voire de plusieurs associés. Il/ elle prépare les dossiers, les classe et suit la procédure.

Son poste est ainsi à la croisée des chemins entre le cabinet, l’étude ou l’entreprise, les clients et les juridictions. Sa rigueur et son sens de l’organisation sont indispensables.

Des qualités professionnelles et humaines. 

Les aptitudes relationnelles d’un(e) assistant(e) juridique sont essentielles, surtout lorsqu’il/elle exerce sa profession dans un cabinet juridique : il /elle est le premier interlocuteur des clients. A ce titre, il/elle possède une grande capacité d’écoute et sait observer une grande discrétion. Il/elle est tenu(e) au secret professionnel au même titre que les auxiliaires de justice qu’il/elle assiste.

Les assistante(s) spécialisé(e)s sont de plus en recherché(e)s. 

C'est particulièrement vrai dans le domaine juridique où les cabinets d'avocats, études d'huissiers et de notaires ont du mal à recruter des assistantes maîtrisant à la fois les techniques de secrétariat, le langage juridique et les procédures.

C’est en effet le secteur d’activités dans lequel la pénurie d’assistantes est le plus important, de plus, les offres d’emplois apparaissent peu sur le marché ouvert, elles circulent le plus souvent chez les professionnels par le bouche à oreille.

Ainsi, la formation d’assistante juridique créée par l'Institut Juridique, à la demande des professionnels assure un enseignement en parfaite adéquation avec les besoins du marché.

De plus l’IJA sert de relais entre les anciennes étudiantes et les professionnels en recherche d’assistantes qualifiées.

Association

 

Il parlent de l'ija >>

 

La formation est certifiante, elle est enregistrée au RNCP au niveau III.

Ce niveau III signifie que vous aurez acquis à l’issue de la formation les compétences nécessaires pour réaliser vos activités professionnelles en autonomie. 
Le niveau III est l’équivalent d’un BAC +2

Cet enregistrement garantit une reconnaissance de la certification sur l'ensemble du territoire national.
Il permet l'obtention de financements, que vous soyez salarié ou demandeurs d'emploi.

La certification professionnelle d'assistant(e) juridique figure sur la 1ère liste des formations éligibles au CPF.

La formation peut se suivre à distance. 

Pour tenir compte de vos contraintes logistiques 3 sessions de certification sont ouvertes tous les ans, vous pouvez donc débuter la formation à tout moment.

La formation garantit la maîtrise des compétences professionnelles 

Tous les enseignants sont des professionnels, avocats du barreau de Bordeaux, notaires, huissiers de justice, assistantes juridique.

Un Conseil de perfectionnement  se réunit 4 fois par an pour assurer l'adéquation pérenne de la formation au regard des évolutions éventuelles de l’environnement professionnel et des fonctions Le conseil est composé de 12 membres, intervenants ou extérieurs, dont les fonctions sont représentatives de l’environnement professionnel futur de nos stagiaires. 

Deux mois de stage (placement des stagiaires par l’établissement et dans leur région pour ceux suivent le formation à distance) permettent l’application concrète des enseignements dispensés par l’IJA.

La formation est un réel tremplin pour l’emploi   

L'insertion est rapide: Plus de 75% des titulaires (validé CNCP) de la certification trouvent un emploi dans les 3 mois qui suivent la fin de la formation. 

 

Compétences visées

La formation est axée sur la maîtrise de l’environnement juridique  (droit civil, droit pénal, droit commercial, droit social, pratique notariale), des procédures  (civile, pénale, voies d’exécution) et des techniques de secrétariat juridique et de bureautique  (rédaction des actes et des courriers, frappe, gestion du poste informatique, maîtrise des logiciels professionnels).

A l'issue de la formation, les titulaires de la certification ont acquis les compétences pour intégrer un cabinet d’avocats, une étude de notaires ou d’huissiers, un cabinet de mandataires liquidateurs  le service juridique d’une entreprise ou d’un cabinet d’expertise comptable.

Ils sont opérationnels pour :

1. Prendre en charge l’accueil téléphonique et physique 

  • Identifier les différents interlocuteurs et analyser juridiquement leurs demandes
  • Adapter leur comportement aux situations complexes
  • Relier, le cas échéant,  les appels à un dossier en cours
  • Apprécier l’urgence des différentes demandes 

2. Organiser l’activité de la structure

  • Planifier les activités du cabinet, de l’office ou de l’étude
  • Hiérarchiser les informations, les tâches, les courriers par ordre de priorité.
  • Evaluer la durée des différents types de rendez-vous
  • Anticiper et noter au planning les actes ou éléments à préparer aux différents stades de la procédure et créer des alertes

 3. Rédiger les actes et écrits professionnels / gérer le courrier 

  • Respecter le formalisme obligatoire<
  • Utiliser la dictée numérique
  • Utiliser les différents logiciels professionnels (SECIB – RPVA)

4. Gérer le suivi des dossiers

  • Préparer et suivre en autonomie les dossiers de leur création à leur clôture en appliquant les règles déontologiques, les usages et le secret professionnel
  • Effectuer les démarches et surveiller l’avancement des procédures
  • Gérer la facturation clôturer et archiver les dossiers 

La formation est  organisée en 6 modules 

Module 1- Accueil, gestion et organisation de la structure juridique

Secrétariat juridique – Madame Claudine Gaudron – Assistante juridique 
Environnement professionnel – Maîtrise des techniques de secrétariat – Frappe sous dictée numérique- Techniques de communication-
Environnement bureautique – Madame Gaëlle Ducasse
Expression française – Madame Anne-Marie Dommercq
Accès à la certification Voltaire 
Anglais juridique – Madame Anne Mattey

Module 2 - Maîtriser la structure et les activités juridiques de l’entreprise

Droit des affaires -      Monsieur Pierre Lamant. Juriste
Droit du travail  – Maître Stanislas Laudet- Avocat au barreau de Bordeaux
Comptabilité - Madame Danièle Benatar. Comptable.

Module 3 - Maîtriser les procédures judiciaires

Droit civil - Maître Elisabeth Salat. Avocat au barreau de Bordeaux
Procédure civile - Maître Bérangère Ader.  Avocat au barreau de Bordeaux
Droit pénal - Maître Béatrice Ceccaldi. Avocat au barreau de Bordeaux
Procédure pénale - Maître  Daniel del Risco. Avocat au barreau de Bordeaux

Module 4 - Maîtriser l’environnement et les techniques du notariat

Pratique notariale -  Maître Audrey Stef. Notaire à Meschers

Module 5- Maîtriser l’environnement et les techniques procédurales en étude d’huissier 

Voies d’exécution - Madame Sophie Lacaze. Juriste en étude d' huissier de justice à Bordeaux.

Module 6 - Mise en situation professionnelle

2 mois de stage (placement par nos soins)
Cabinet d’avocats /étude d’huissiers/ office notarial / greffes de juridictions / cabinet d’expertise comptable / mandataires liquidateurs / services juridiques

Organisation de la formation

  • La formation débute en octobre et s'achève en juin.
  • Les cours ont lieu du lundi au vendredi.
  • 2 mois de stage,  le placement est assuré par l’IJA.

Tous les outils pédagogiques (cours et exercices) sont validés par le Conseil de perfectionnement de l’IJA. 

La certification

Pour obtenir la certification professionnelle d’assistant(e) juridique il faut obtenir au minimum une moyenne de 10/20 aux épreuves de certification.

Coût de la formation : 4750 € nets ( 4400 € nets si financement personnel)

 

Compétences visées

La formation est axée sur la maîtrise de l’environnement juridique  (droit civil, droit pénal, droit commercial, droit social, pratique notariale), des procédures  (civile, pénale, voies d’exécution) et des techniques de secrétariat juridique et de bureautique  (rédaction des actes et des courriers, frappe, gestion du poste informatique, maîtrise des logiciels professionnels).

A l'issue de la formation, les titulaires de la certification ont acquis les compétences pour intégrer un cabinet d’avocats, une étude de notaires ou d’huissiers, un cabinet de mandataires liquidateurs  le service juridique d’une entreprise ou d’un cabinet d’expertise comptable.

Ils sont opérationnels pour :

1. Prendre en charge l’accueil téléphonique et physique 

  • Identifier les différents interlocuteurs et analyser juridiquement leurs demandes
  • Adapter leur comportement aux situations complexes
  • Relier, le cas échéant,  les appels à un dossier en cours
  • Apprécier l’urgence des différentes demandes 

2. Organiser l’activité de la structure

  • Planifier les activités du cabinet, de l’office ou de l’étude
  • Hiérarchiser les informations, les tâches, les courriers par ordre de priorité.
  • Evaluer la durée des différents types de rendez-vous
  • Anticiper et noter au planning les actes ou éléments à préparer aux différents stades de la procédure et créer des alertes

 3. Rédiger les actes et écrits professionnels / gérer le courrier 

  • Respecter le formalisme obligatoire
  • Utiliser la dictée numérique
  • Utiliser les différents logiciels professionnels (SECIB – RPVA)

4. Gérer le suivi des dossiers

  • Préparer et suivre en autonomie les dossiers de leur création à leur clôture en appliquant les règles déontologiques, les usages et le secret professionnel
  • Effectuer les démarches et surveiller l’avancement des procédures
  • Gérer la facturation clôturer et archiver les dossiers 

La formation est  organisée en 6 modules 

Module 1- Accueil, gestion et organisation de la structure juridique

Secrétariat juridique – Madame Claudine Gaudron – Assistante juridique 
Environnement professionnel – Maîtrise des techniques de secrétariat – Frappe sous dictée numérique- Techniques de communication-
Environnement bureautique – Madame Gaëlle Ducasse
Expression française – Madame Anne-Marie Dommercq
Accès à la certification Voltaire
Anglais juridique – Madame Anne Mattey

Module 2 - Maîtriser la structure et les activités juridiques de l’entreprise

Droit des affaires - Monsieur Pierre Lamant. Juriste
Droit du travail  – Maître Stanislas Laudet- Avocat au barreau de Bordeaux
Comptabilité - Monsieur Stephan Doglio.Formateur en comptabilité.

Module 3 - Maîtriser les procédures judiciaires

Droit civil - Maître Elisabeth Salat. Avocat au barreau de Bordeaux
Procédure civile - Maître Bérangère Ader.  Avocat au barreau de Bordeaux
Droit pénal - Maître Béatrice Ceccaldi. Avocat au barreau de Bordeaux
Procédure pénale - Maître  Daniel del Risco. Avocat au barreau de Bordeaux

Module 4 - Maîtriser l’environnement et les techniques du notariat

Pratique notariale  -  Maître Audrey Stef. Notaire à Meschers

Module 5- Maîtriser l’environnement et les techniques procédurales en étude d’huissier 

Voies d’exécution  -  Madame Sophie Lacaze. Juriste en étude d'huissier à Bordeaux.

Module 6 - Mise en situation professionnelle

2 mois de stage (placement par nos soins dans votre région)
Cabinet d’avocats /étude d’huissiers/ office notarial / greffes de juridictions / cabinet d’expertise comptable / mandataires liquidateurs / services juridiques

Tous les outils pédagogiques (cours et exercices) sont validés par le Conseil de perfectionnement de l’IJA.

Encadrement pédagogique

L’accompagnement des stagiaires dans leur apprentissage est un point clef de notre formation.
Tous les outils pédagogiques (cours et exercices) sont validés par le Conseil de perfectionnement de l’IJA. 

  • Chaque stagiaire à un code d’accès à un espace e-learning pour télécharger les cours, les épreuves, les corrigés mais aussi poser des questions et consulter les réponses des intervenants.
  • 3 jours en présentiel en centre à Bordeaux. Ils sont organisés avant le stage et encadrés par Madame Gaudron, assistante juridique. Les dates du regroupement sont définies et communiquées aux stagiaires en début de formation.
  • Le soutien d’un responsable pédagogique tout au long de la formation. Pour ne pas laisser le stagiaire seul face à son organisation, un entretien hebdomadaire individuel est organisé avec le responsable pédagogique. Il suit chaque stagiaire dans les différentes étapes de la formation (organisation du travail, méthodologies, réception des productions écrites et  transmission pour correction aux différents formateurs,  préparation et suivi des stages…).
  • Le contrôle continu  des formateurs. Un entretien Webcam mensuel est organisé avec un intervenant référent. Pendant toute la session de formation les stagiaires peuvent communiquer avec les différents enseignants  par courriels et si besoin par entretien téléphonique/ webcam.
  • Les entraînements dans toutes les matières
    Exercices écrits à renvoyer pour correction individuelle dans toutes les matières
    Dossiers judiciaires à traiter
    Fichiers audios pour la dictée numérique
    Entretiens webcam avec le professeur d’anglais
    Ces entraînements permettent aux stagiaires de vérifier la bonne acquisition des connaissances nécessaires à l’obtention de la certification. 
    Les notes obtenues ne sont pas prises en compte pour l’obtention de la certification.
  • Le suivi des stages

Les maîtres de stage remettent une évaluation de leur stagiaire à l’IJA. Ces évaluations sont transmises aux stagiaires. 
Ces derniers rédigent un rapport de stage qui fait l’objet d’une note affectée d’un coefficient 2.

La certification

Pour obtenir la certification professionnelle d’assistant(e) juridique il faut valider les 6 modules aux en obtenant une moyenne générale au moins égale à 10/20.

2 voies d’accès à la certification

  • Parcours classique de formation. Suivi des 6 modules et validation de la certification en fin de parcours à l’une des sessions proposées. 3 sessions de certifications par an : janvier /  juin / septembre 
  • Parcours dissocié de formation. Par validation progressive des modules. Les stagiaires mobilisent leurs ressources par module(s) et ont 3 ans pour valider leur parcours et obtenir la certification d’assistante juridique niveau III.

Coût de la formation : 3 750 € (3500 € si financement personnel)