Qu’est ce que la VAE ?

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins trois ans d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Attention, la VAE n’est ni une conversion automatique de votre expérience en certification, ni une formation.

A quoi sert la VAE ? 

  • Obtenir une certification
  • Mettre en cohérence sa certification avec son niveau de responsabilité
  • Valider son expérience pour soi 
  • Faire reconnaître ses compétences
  • Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours
  • Changer d’emploiEvoluer professionnellement / Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle
  • Développer sa confiance en soi

Comment faire une VAE ?

Vous transmettez à l’autorité certificatrice un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury et vous lui présenterez votre dossier. Dans les deux cas, le jury s’entretiendra avec vous et prendra une décision de validation totale, partielle ou d’un refus de validation. L’ensemble de la démarche dure entre six et huit mois (de la définition du projet jusqu’aux épreuves de validation devant le jury).

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.

Si vous êtes salarié, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur si vous le souhaitez. A aucun moment vous n’êtes tenu d’avertir votre employeur de la démarche.

Les étapes de la VAE

  • 1. Définir votre projet
  • 2. Vous renseigner
  • 3. Etre recevable dépôt du 1er dossier
  • 4. Préparer la validation
  • 5. L’évaluation finale

Une démarche VAE doit être planifiée dans le temps. Nous vous transmettrons un tableau de bord récapitulant l’ensemble des étapes !
La VAE est avant tout une procédure de vérification, d’évaluation et d’attestation des compétences du candidat, par un jury. Elle nécessite par conséquent la production d’un véritable travail de description des compétences acquises en rapport avec le certificat de qualification demandé.

Les certifications accessibles par la VAE

La diversité et la multitude des certifications ont nécessité la création d’un Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) dans lequel sont enregistrées les certifications répondant à un certain nombre de critères permettant de faciliter leur lien avec les offres d’emploi et d’identifier les éventuelles correspondances entre certifications.

La Commission nationale des certifications professionnelles (CNCP) est chargée de répertorier et d’harmoniser la présentation des différentes certifications, contribuant ainsi à offrir aux candidats un outil d’information sur l’ensemble des certifications enregistrées et leurs différentes voies d’accès.

Les certifications désignent les diplômes et titres à finalité professionnelle et les certificats de qualification professionnelle (CQP). Elles attestent d’une qualification, c’est-à-dire de capacités à réaliser des activités professionnelles dans le cadre de plusieurs situations de travail, à des degrés de responsabilité définis dans le référentiel.

Seules les certifications enregistrées au RNCP sont accessibles par la VAE, ce qui est le cas de notre certification d’assistant(e) juridique (RNCP 324 p).