Assistant(e) juridique 3.0 : les clés pour réussir dans votre métier à l’ère du digital

La révolution numérique a profondément changé la fonction d’assistant(e) juridique. De ce fait, les compétences techniques essentielles à ce poste ont elles aussi évolué. L’Institut Juridique d’Aquitaine vous dresse l’inventaire des incontournables pour exercer ce métier à l’aune du tout numérique.

Traiter et diffuser l’information juridique au sein de l’entreprise

À l'heure du numérique, trier, classer et archiver efficacement votre documentation juridique nécessite la maîtrise d’outils numériques essentiels afin de rester efficace et performent(e). 

En effet, gérer et classer votre documentation à l’aide d’outils d’archivage électronique permettant leur dématérialisation vous permettra de gagner en efficacité et en compétitivité tout en conservant votre qualité de travail.

Aussi, la production de documents juridiques étant au cœur de l’activité des cabinets, les solutions de dictée numériques vous permettront également de gagner en productivité sur votre travail.  

Les instruments collaboratifs

Avec l’avènement du digital, les employeurs juridiques (avocats, notaires, huissiers de justice…) exigent de plus en plus des assistant(e)s juridiques qu’ils ou elles soient à l’aise avec les outils collaboratifs et les réseaux sociaux d’entreprise qui occupent une place de choix à l'heure de la mobilité et de l’explosion des réseaux sociaux. La gamme de ces instruments est large : des agendas partagés aux messageries instantanées, en passant par les plateformes de partage de documents en ligne telles que Dropbox, Google Drive…

Enfin, la plupart des assistant(e)s juridiques utilisent désormais quotidiennement des outils tels que l’Intranet qui permettent de gagner du temps et d’améliorer l’efficacité de la structure.

Zoom sur le RPVA 

Le RPVA est le Réseau Privé Virtuel des Avocats à l'échelle nationale française, mis en place sous le contrôle du Conseil National des Barreaux. Cet outil fonctionne grâce à une plateforme appelée "e-barreau" pour que les avocats et les assistant(e) juridiques communiquent entre eux mais également avec les juridictions.Le RPVA permet une correspondance par voie électronique, ainsi que la production d'actes et de pièces de procédure.

 

Voir aussi : Les évolutions du métier d’assistant(e) juridique